L'Homme dépaysé

By Tzvetan Todorov

Arraché à son milieu, tout homme start par souffrir : il est plus agréable de vivre parmi les siens. Mais par los angeles suite, le dépaysement peut fonder une expérience ecocnomic. Il permet de ne plus confondre le réel avec l’idéal ou l. a. tradition avec l. a. nature. L’homme dépaysé, pour peu qu’il sache surmonter le ressentiment né du mépris ou de l’hostilité, découvrira los angeles curiosité et pratiquera l. a. tolérance. Sa présence parmi les « autochtones » exerce à son travel un effet dépaysant : en troublant les habitudes mentales, en déconcertant par sa conduite et ses jugements, il favorise l’étonnement, most efficient pas obligé dans toute découverte de soi.Mon passage d’un can pay à l’autre m’a enseigné tout à los angeles fois le relatif et l’absolu. Le relatif, motor vehicle je ne pouvais plus ignorer que tout ne devait pas se passer partout comme dans mon will pay d’origine. L’absolu aussi, vehicle le régime totalitaire dans lequel j’avais grandi pouvait me servir, en toute circonstance, d’étalon du mal. De là, sans doute, mon aversion simultanée pour le relativisme ethical – tout se vaut – et le manichéisme du noir et du blanc. T.T.

Show description

Preview of L'Homme dépaysé PDF

Similar Anthropology books

Social and Cultural Anthropology: A Very Short Introduction

"If you must comprehend what anthropology is, examine what anthropologists do," write the authors of Social and Cultural Anthropology: a truly brief creation. This enticing review of the sphere combines an obtainable account of a few of the discipline's guiding ideas and method with ample examples and illustrations of anthropologists at paintings.

War Before Civilization: The Myth of the Peaceful Savage

The parable of the peace-loving "noble savage" is chronic and pernicious. certainly, for the final fifty years, most well liked and scholarly works have agreed that prehistoric struggle used to be infrequent, risk free, unimportant, and, like smallpox, a affliction of civilized societies by myself. Prehistoric battle, in line with this view, used to be little greater than a ritualized online game, the place casualties have been constrained and the results of aggression fairly gentle.

The Origin and Evolution of Cultures (Evolution and Cognition)

Oxford offers, in a single handy and coherently geared up quantity, 20 influential yet earlier fairly inaccessible articles that shape the spine of Boyd and Richerson's path-breaking paintings on evolution and tradition. Their interdisciplinary study relies on notions. First, that tradition is important for figuring out human habit; not like different organisms, socially transmitted ideals, attitudes, and values seriously effect our habit.

Ritual: Perspectives and Dimensions--Revised Edition

From handshakes and toasts to chant and genuflection, ritual pervades our social interactions and non secular practices. nonetheless, few people might determine all of our day-by-day and festal ritual behaviors, less clarify them to an interloper. equally, end result of the number of actions that qualify as ritual and their many contradictory but, in lots of methods, both valid interpretations, ritual turns out to elude any systematic ancient and comparative scrutiny.

Extra info for L'Homme dépaysé

Show sample text content

Certaines conséquences de cette réinterprétation du sexual harassment peuvent faire rire. Ainsi, le Fogg paintings Museum de l’université de Harvard a inventé l’équivalent moderne des feuilles de vigne : au lieu de cacher los angeles nudité féminine, on los angeles neutralise en imprimant sur le mur, à côté du tableau, des textes du genre : � La sirène constituait un probability deadly pour l’homme défini commercialement. los angeles représentation de los angeles sensualité de l. a. sirène par l’artiste/poète et par son modèle permettait au spectateur mâle victorien d’établir un sentiment de maîtrise et de surmonter par là los angeles peur de l’impuissance, à los angeles fois sexuelle et commerciale. » Il est vrai qu’il y a une certaine pruderie dans le fait de demander à chaque motion culturelle d’être une réparation de quelque injustice passée : plus aucun spectacle, aucune exposition, aucun cours à l’université qui ne se présente comme une bonne motion, comme une contribution à los angeles reason de quelque groupe défavorisé. C’est là pourtant un inconvénient mineur. D’autres le sont moins, dans los angeles mesure où les victimes de cette fièvre vertueuse ne sont pas des tableaux ou des spectacles, mais bien des êtres humains vivants, comme ce professeur à l’université de New Hampshire qui est accusé non d’avoir abusé de ses étudiantes, ni d’être un mauvais enseignant, mais d’avoir, par des remarques d’un goût douteux, créé une atmosphère dans laquelle certaines femmes se sentaient mal à l’aise. Quelle que soit los angeles décision finale le concernant – licenciement, legal responsibility de suivre un sensitivity education ou réintégration –, los angeles vie de cet homme sera marquée à tout jamais par un tel épisode. On think facilement quel climat malsain de chasse aux sorcières, d’appel aux dénonciations, d’encouragement des fantasmes chez les � offensés » se trouve entretenu par une telle state of affairs. On pourrait me rétorquer : et los angeles vie de ces jeunes femmes ne risquait-elle pas, à son journey, d’être définitivement marquée par des propos désobligeants sur les femmes ou par des photographs dégradantes ? Il se peut que des êtres d’une telle fragilité existent, après tout. Néanmoins, l. a. réaction – la recherche d’une sanction administrative – ne me paraît pas appropriée à l’offense. D’abord parce qu’elle consiste à confondre l. a. société civile avec l’Etat et ses administrations. Exiger que l’Etat guarantee notre bien-être intérieur, qu’il pourchasse les � indices de ma-laise », me semble excessif et même dangereux ; le pas suivant dans ce renoncement volontaire à son autonomie serait de faire contrôler l. a. qualité de toutes nos kinfolk par des brokers de l’Etat, de leur demander d’être omniprésents. L’Etat et ses administrations n’ont pas à se mêler de cela. L’idée que se font les groupes les uns des autres à l’intérieur de l. a. société relève, et doit relever, de los angeles vie sociale, non de los angeles législation ou de l’action gouvernementale. Devant l. a. loi, les individus demandent l’égalité ; dans los angeles vie sociale, ils recherchent tout autre selected qu’une égalité incolore et inodore : leur reconnaissance par le regard des autres, donc une affirmation de leur life.

Download PDF sample

Rated 4.38 of 5 – based on 34 votes